… silence  bibliothèque, ce travail continu, pages froissées, successivement tournées, en extraire la substance, de ces citations qui, non pas résument mais esquissent l’agencement d’un système,

… l’attention qui, progressive, s’atténuait, déchiffrement ralenti, report des notes puisées alourdi, fin d’une journée, tout quitter, tout laisser là, table de bibliothèque…

… ce chemin, chaque jour tracé, combinaison de transports en communs, leurs numéros, 170, 13, parfois agrémentés d’un D vert ou d’un B bleue,

… et puis couloir âcre, ce métro, carrelage immaculé de salle de bain, de ces hammams,  enfance algérienne, affichés ces placards, double propagande banale, entremêlées, divertissement et sécurité, ce n’était pas la première de ces affiches, entrevue, mais avant toujours elles reproduisaient un réel d’ailleurs, ici, il y avait ces quatre lettres, association singulière, ces visages également, vedettes populaires, il était là, le fun sécuritaire,

 

24 Janvier 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s