… depuis ce travail déniché au hasard des petites annonces, de l’essoufflement des cotisation,  j’avais de ces rythmes nouveaux, jamais expérimentés, veiller, longtemps, de nuit, ce n’était ma première nuit blanche, j’avais toujours tenté, cette amusement, combien tenir, jusqu’à l’endormissement fatal, mais là c’était une partie toute autre, qu’il fallait jouer, m’occuper comme je le pouvais derrière ce comptoir où défilaient de ces histoires,

… le petit matin, 7 heures, ce RER, tout nimbé du B de bleu, sa sonnerie longue et suspendue, qu’entrecoupe, brusque, portes qui claquent, et ce contretemps, oui, tout autour de moi, ces journées, elles naissent et débutent, tandis que la mienne je la portais à son achèvement, par les rames et les travées, ces stations, règne de la somnolence, moi avec, qualité toute autre de manque de sommeil,  profondeur, il me suffisait, me poser sur les sièges au rembourrage allusif, noir, transporté, transposé à 5 stations,

… cette voix ensuite, sa résonance statique, châtelet les halles, éveil, se faufiler molleton des portes automatiques qui happe, léger, vêtements, et marcher par la rumeur du plateau central, entrées multiples des sorties, travaux perpétuels, zones marchandes qui champignonne, aucun espace neutre, pas de service à délivrer au public, juste du cash, de ces lecteurs électroniques, leurs bips goulues, à codes,

… et par les murs, quoi? pavage nouveau, rectangles empilés, pansus, leurs reflets argent, gris étrange, carrelage de verres qu’annonçaient toutes fières les plaques bleues arrondies, bulles que susurrent les murs,mais impavides, muets les murs quant à l’avènement de leur peau nouvelle, oui, comment le nom encrassé à jamais, Lénoard De …, par cette société, son chiffre d’affaires 17 milliards, et aux Halles, tout autour de Châtelets, à elle on a confié, cette rénovation, incapable de payer ces ouvriers et de les imaginer alors ces gars (femmes pourquoi pas?), travail, les assembler, ces murs, ciment, gratter, plaquer, vérifier l’agencement, et pourquoi? ne travailler qu’avec cette idée, quoi ? chèque/virement fin de mois, de quoi bouffer, de quoi tenir au mois prochain, mais non, mais l’on marche ici  ou là, invariablement, ce mouvement, marche et descend, cours et monte, ce train qu’il ne faut manquer, quitte à rater l’essentiel,

18 Février 2017

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s